Chiffres clés des mandataires immobiliers

Chiffres cles mandataires immobiliers - Homme souriant au bureau en tenant un bloc notes

Si l’on cherche un bien à acheter ou à vendre, on sent bien que les mandataires immobiliers, les conseillers immobiliers indépendants, les agents indépendants sont de plus en plus souvent présents. Quelle est la réalité économique de ce métier en plein essor ? Quels sont les chiffres clés de la profession ? Quels sont les chiffres à connaître avant de se lancer comme agent mandataire indépendant ? On vous explique tout…

Mandataire immobilier : une profession en pleine croissance

Un seul chiffre donne toute l’ampleur du métier : le nombre d’agents mandataires indépendants a été multiplié par 4 entre 2015 et 2020 ! 

Aujourd’hui, on compte environ 40 000 agents indépendants. Ils représentent une transaction immobilière sur 5 (hors ventes entre particuliers) et 14 % de l’ensemble des ventes en France.

Xerfi a publié une étude sur les scénarios de croissance des réseaux de mandataires immobiliers à l’horizon 2022. L’organisme estime que ces réseaux de mandataires devraient représenter 19 % des ventes de logements anciens dès 2022. La croissance de leur chiffre d’affaires devrait, elle, s’établir à plus de 22 % chaque année en 2022 et 2023. 

Vous connaissez sans doute dans votre entourage une personne en reconversion professionnelle qui s’est lancée ou qui souhaite se lancer dans l’immobilier. Métier accessible sans diplôme, avec un relationnel et un sens forts, devenir mandataire immobilier séduit de plus en plus. 

C’est un métier passionnant qui nécessite une curiosité, un sens commercial, une empathie et un bon relationnel à chaque instant. Les avantages du métier de mandataire indépendant sont nombreux : liberté d’organisation, indépendance, possibilité de gains élevés, création de sa propre entreprise, etc. Il permet de gagner de 75 % des honoraires sur la première vente jusqu’à 95 % du chiffre d’affaires hors taxes généré. La rémunération du mandataire immobilier est plus attractive que celle d’un agent immobilier salarié qui perçoit en général au mieux 50 % de la commission perçue sur chaque transaction immobilière. 

Des réseaux de mandataires indépendants en mouvement

chiffres-mandataires-immobiliersIls exercent à travers des réseaux de mandataires immobiliers. Ce secteur est très dynamique et en pleine levée de fonds. Par exemple, le réseau IAD a levé 300 millions d'euros en 2021 auprès d’un fonds d’investissement américain. Ce dernier a été séduit par la croissance rapide : en 5 ans, IAD a multiplié par 5 son chiffre d’affaires et son nombre de conseillers. Cette levée de fonds vise à développer les marchés internationaux et les outils technologiques.

L’arrivée d’acteurs étrangers, comme l’américain eXp sur le marché français témoigne de son attractivité. Le chiffre d’affaires de la centaine de réseaux de mandataires immobiliers présents en France a augmenté de 16 % en 2020, en dépit de la crise sanitaire. 


Aux côtés des 5 grands réseaux, les réseaux plus petits peuvent offrir un accompagnement plus personnalisé et des services rassurants pour se lancer comme mandataire immobilier indépendant. Ces réseaux fonctionnent grâce à leurs mandataires et le recrutement des meilleurs devient un véritable enjeu pour transformer un réseau en succès.  

Un secteur immobilier dynamique en dépit des crises

Le secteur immobilier résiste à toutes les crises et reste une valeur refuge pour de nombreux Français, qui sont attachés à la pierre. En 2021, l’immobilier a ainsi battu plusieurs records alors que la crise sanitaire n’était pas encore derrière nous. Le nombre de transactions immobilières atteint 1,2 million et près d’un Français sur 5 a déménagé en 2021 ! 

Cette mobilité est à corréler avec la croissance des prix et les nouvelles attentes depuis la pandémie. Sur 20 ans, les prix ont augmenté de plus de 150 % ! Alors que les métropoles deviennent de plus en plus inaccessibles sans disposer d’un apport conséquent, les villes moyennes profitent de l’exode des citadins vers des villes à taille humaine où il fait bon télétravailler. 

A Paris, les professionnels commencent à parler de stagnation des prix immobiliers, mais faut-il rappeler que le prix moyen dépasse 10 000 euros par mètre carré ! En région, des écarts importants existent. Bordeaux atteint la première marche du podium avec une croissance de 329 % à Bordeaux ces 20 dernières années. 

Conséquence directe : l’envolée des prix immobiliers n’est pas compensée par des taux de crédit immobilier au plus bas. D’autant plus que le maintien de ces taux bas risque de se heurter rapidement à une inflation importante. Le pouvoir d’achat des Français a ainsi baissé pour acquérir un bien immobilier : la surface finançable a baissé de 4 m2 pour un appartement et de 8 m2 pour une maison, en moyenne sur la France. 

Ceci explique également le succès des mandataires indépendants : leur coût est inférieur de 10 à 15 % par rapport aux agences immobilières classiques. Un élément décisif pour décider de vendre son bien au meilleur prix net vendeur. Ainsi, faire appel à un mandataire immobilier indépendant est souvent la solution idéale pour un propriétaire : cela lui évite d’avoir à gérer toutes les étapes de la transaction seul, tout en ayant recours à un professionnel de confiance, sans participer aux frais fixes des agences installées. 

Tous les signaux sont au vert pour décider de vous lancer !