Agent mandataire immobilier et agent immobilier : quelles différences ?

Agent mandataire immobilier et agent immobilier differences - Femme debout regardant la camera tout en tenant une tablette

Lorsque l’on s’intéresse au secteur immobilier, la diversité des métiers et des terminologies peut surprendre : agent immobilier, agent mandataire, agent commercial immobilier, négociateur, conseiller immobilier, etc. Vous vous posez sans doute plusieurs questions : qu’est-ce qu’un agent mandataire immobilier ? Quelles sont les différences entre un agent mandataire immobilier et un agent immobilier ? Nous faisons le point sur tous ces professionnels.

L’agent immobilier exerce une profession réglementée

Les enjeux financiers d’une transaction immobilière sont importants pour l’acheteur comme pour le vendeur. C’est la raison pour laquelle l’agent immobilier fait partie des professions réglementées au même titre que les huissiers de justice, les experts-comptables ou les avocats. 

Devenir agent immobilier implique donc des conditions de formation et d’expérience pour obtenir la carte professionnelle ou carte T. Les modalités d’exercice sont encadrées par une obligation d’assurance professionnelle et de garantie financière. Récemment, une obligation de formation continue est venue s’ajouter aux contraintes du métier. La loi Hoguet du 2 janvier 1970 réglemente la profession d’agent immobilier. 

Pour obtenir la carte T d’agent immobilier, vous effectuez une demande auprès de la Chambre de commerce et d’industrie de votre département. Cette carte professionnelle est indispensable pour rédiger les compromis de vente. Délivrée pour une période de 3 ans renouvelable, vous l’obtiendrez si vous remplissez les conditions suivantes : 

  • Aptitude professionnelle attestée par un diplôme (supérieur à bac + 3 sanctionnant des études juridiques, économiques et/ou commerciales ou un BTS professions immobilières ou un diplôme de l'institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation) ou par une pratique professionnelle de 10 ans en l’absence de tout diplôme ou de 3 ans en complément d’un diplôme de niveau IV. 
  • Moralité : un extrait du casier judiciaire de moins de 3 mois est requis. Aucune condamnation pour des peines d’emprisonnement au cours des 10 dernières années ne doit y figurer, aucune faillite personnelle, aucune interdiction d’exercer.
  • Assurance civile professionnelle
  • Garantie financière et un compte séquestre : cela permet à l’agent immobilier de pouvoir recevoir des fonds lors de la signature d’un compromis de vente, à la différence d’un agent mandataire. 

L’agent commercial immobilier : une profession plus accessible

Differences agent mandataire immobilier et agent immobilier - Agent remettant les cles a de nouveaux proprietaires

Pour devenir agent mandataire immobilier, c’est plus simple ! Le métier n’appartient pas aux professions réglementées et s’exerce sous l’égide d’un agent immobilier titulaire de la carte T. Le rôle de l’agent commercial immobilier est plus axé sur les phases opérationnelles de la transaction. Il est plus proche du négociateur immobilier, qui peut travailler de manière indépendante ou en tant que salarié d’une agence immobilière. Comme lui, il ne s’intéresse qu’aux transactions immobilières et non pas aux locations, à la gestion locative ou à l’administration de biens. 

Ainsi, sans un diplôme spécifique, vous ne pouvez pas vous lancer comme agent immobilier, après une reconversion professionnelle ou dès la fin de vos études. En revanche, vous pouvez tout à fait devenir agent mandataire immobilier et créer votre entreprise. 

 

Sachez que l’agent commercial immobilier peut porter différents noms : négociateur immobilier indépendant, conseiller immobilier indépendant, agent mandataire immobilier, etc. 

Ce métier nécessite quelques formalités : 

  • bénéficier d’un mandat de la part d’un agent immobilier ou d’un réseau d’agences immobilières ; 
  • être inscrit au registre spécial des agents commerciaux (RSAC)
  • Obtenir une attestation d’habilitation. Elle est demandée par l’agent immobilier et délivrée par la préfecture via la chambre de commerce. La durée est au plus tard celle de la fin de validité de la carte professionnelle de l’agent immobilier.
  • une assurance responsabilité civile professionnelle, pour l’année en cours, mentionnant les activités exercées. Elle est indispensable pour obtenir l'attestation d’habilitation. 

Les missions de l’agent mandataire immobilier et de l’agent immobilier sont proches

Les missions de tout professionnel de l’immobilier, agent immobilier comme mandataire immobilier, sont proches. Intermédiaire privilégié entre un vendeur et un acheteur, ils mettent en relation les propriétaires et les acquéreurs en quête de biens. 

L’agent immobilier et l’agent commercial exercent leur mission après avoir signé un mandat avec le propriétaire vendeur

Leur rôle au quotidien consiste donc à chercher des biens immobiliers à vendre et conclure des mandats de vente exclusifs ou non avec leurs propriétaires. La prospection, les visites, le conseil et l’accompagnement sont au cœur de leurs journées : 

  • évaluation des biens immobiliers pour déterminer le bon prix de vente, 
  • gestion des appels, des visites et des négociations avec les acheteurs, 
  • accompagnement des vendeurs et des acheteurs tout au long de la transaction et jusqu’à la signature de l’acte authentique de vente. 

Pour réaliser leurs missions, les mêmes qualités sont indispensables à l’agent mandataire et à l’agent immobilier : mobile, rigoureux, empathique, convaincant, organisé, etc. 

Si vous vous posez des question sur le métier d’agent mandataire immobilier, retrouvez tous nos articles, en particulier : 

  • Avantages et inconvénients du métier d’agent mandataire immobilier ; 
  • La rémunération des agents mandataires immobiliers ; 
  • Comment réussir en tant que mandataire immobilier ; 
  • Quel est le meilleur réseau d’agent immobilier.